— Publié le 27 juillet 2022

Un accord de quatre ans avec les Jeux du Commonwealth

AMA

WADA-AMA

A l’image du calendrier international, l’Agence mondiale antidopage (AMA) connaît un été très chargé. Elle annonce la signature, mardi 26 juillet, d’un protocole d’entente avec la Fédération des Jeux du Commonwealth (CGF). Il a été paraphé par le président de l’AMA, Witold Bańka, et la présidente de la CGF, Louise Martin, lors de l’assemblée générale de l’instance à Birmingham, à l’approche des 22es Jeux du Commonwealth qui débutent jeudi 28 juillet dans la ville anglaise (jusqu’au 8 août). Le protocole d’entente a une durée initiale de quatre ans. Il vise à créer un partenariat entre les deux organisations “afin de faciliter les activités conjointes au sein des pays et territoires membres de la CGF, ce qui contribuera à renforcer le Programme mondial antidopage“. La CGF collaborera avec l’AMA pour créer et mettre en œuvre divers programmes de renforcement des capacités en matière de lutte antidopage, notamment dans les domaines de l’éducation, de la supervision de la conformité au Code mondial antidopage, de la science et de la médecine, des activités de planification et de soutien pour les Jeux, et de la mobilisation des sportifs.