— Publié le 14 décembre 2020

Umar Kremlev haut la main

AIBA

Le favori a gagné. Umar Kremlev, 37 ans, secrétaire général de la Fédération russe de boxe depuis 2017, est le nouveau président de l’AIBA. Il l’a emporté samedi 12 décembre au terme d’une élection organisée à distance par voie électronique. Le dirigeant russe a obtenu 57,33 % des voix. Lors du dernier tour de scrutin, Umar Kremlev a recueilli 86 voix, contre 45 pour le Néerlandais Boris van der Vorst et 19 pour le Marocain Mohamed Moustahsane, qui assurait la présidence par intérim de l’AIBA depuis le renoncement de Gafur Rahimov. L’élection a réuni 155 fédérations nationales issues des cinq continents. Sa victoire en poche, le nouvel homme fort de l’AIBA a répété sa détermination à éponger dans les six mois à venir les dettes de l’instance, à ramener 50 millions de dollars de recettes dans les caisses au cours de deux années à venir, et à assurer un financement annuel de 2 millions de dollars pour les fédérations nationales. Il a également confirmé sa volonté de mettre en place des académies de boxe sur chaque continent pour former les athlètes, les entraîneurs, les arbitres et les juges. Reste une question : la victoire d’Umar Kremlev pourra-t-elle contribuer à ramener l’instance internationale sur les bons rails du mouvement olympique ? Douteux. “La question de la reconnaissance de l’AIBA ne sera réexaminée qu’après les Jeux olympiques de Tokyo”, a prévenu le CIO samedi 12 décembre après l’annonce des résultats de l’élection. Mais Thomas Bach avait assuré plus tôt dans la semaine que l’AIBA avait été “très informée” des préoccupations du CIO quant à la présence dans la course de certains candidats, sans pour autant citer nommément Umar Kremlev. “Je suis le candidat le plus propre, a répondu Umar Kremlev lors d’une conférence de presse en ligne organisée depuis Moscou dans la foulée de sa victoire. Il n’y a aucun souci concernant ma candidature et mon parcours.” Avec le succès d’Umar Kremlev, la Russie compte désormais trois présidents d’une fédération internationale dans un sport olympique d’été, les deux autres étant Alisher Usmanov à l’escrime et Vladimir Lisin au tir.