— Publié le 19 juillet 2021

Toyota boude les Jeux

Tokyo 2020

Mauvais signe. Le groupe japonais Toyota, partenaire mondial des Jeux au sein du programme TOP du CIO, a annoncé lundi 19 juillet sa décision de renoncer à toute campagne publicitaire autour des Jeux de Tokyo. Le constructeur automobile a également révélé que son président n’assisterait pas à la cérémonie d’ouverture, vendredi 23 juillet au stade olympique. Toyota avait pourtant préparé un spot télévisé mettant en scène plusieurs athlètes participant aux Jeux. Il ne sera jamais diffusé. A en croire Jun Nagata, le directeur de la communication du groupe, la décision serait liée au contexte très particulier des Jeux de Tokyo, un événement désormais considéré par le constructeur comme difficile à soutenir pour “diverses raisons“. En clair, Toyota ne veut pas risquer de compromettre son image en étant associé aux Jeux de Tokyo, pour lesquels la majorité de la population japonaise continue d’exprimer son hostilité. “Nous soutiendrons les athlètes et contribuerons aux Jeux en fournissant des véhicules”, a suggéré Jun Nagata. Mais plus question, pour le géant japonais de l’automobile, de déployer les grands moyens par une campagne de publicité aujourd’hui jetée au panier.