— Published 24 July 2020

Thomas Bach annonce une célébration sans précédent

Saisissant contraste. L’an passé, Thomas Bach s’était autorisé un voyage express vers Tokyo, pour assister en personne et sur place aux cérémonies marquant J – 1 an avant l’ouverture des Jeux de Tokyo 2020. Cette année, le président du CIO est resté à Lausanne. A 365 jours des Jeux de Tokyo en 2021, il a malgré tout tenu à marquer le coup. Mais, pandémie oblige, Thomas Bach s’est tourné vers le virtuel. Il a délivré un message par vidéo, où il remercie en vrac toute la famille olympique de son soutien en ces temps “incertains”, des organisateurs et dirigeants japonais aux athlètes du monde entier, en passant par les partenaires et diffuseurs. Surtout, Thomas Bach a répété son optimisme quant à la tenue des Jeux dans une année pile. “Nous sommes convenus avec nos partenaires et amis japonais que nous devions adapter la planification des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 aux enjeux de la crise sanitaire mondiale, tout en préservant l’esprit et le message uniques qui définissent notre mission, explique-t-il dans son message vidéo. Nous faisons en sorte d’optimiser nos opérations et nos services sans toucher aux sports ni aux athlètes. Ainsi, nous pourrons, de concert avec le comité d’organisation, faire de ces Jeux Olympiques de Tokyo 2020 reprogrammés, une célébration sans précédent de l’unité et de la solidarité de l’humanité, en en faisant un symbole de résilience et d’espoir. Ainsi nous pourrons montrer qu’ensemble, nous sommes plus forts.” Ensemble plus fort (#StrongerTogether) est aussi le thème de la campagne digitale lancée jeudi 23 juillet par le CIO. Une campagne destinée, selon le discours officiel, à “reconnaître l’importance de la solidarité et de l’unité en cette période difficile” et “témoigner du pouvoir du sport, et des Jeux Olympiques en particulier, de rapprocher les peuples.”