— Publié le 27 octobre 2020

Thomas Bach a reçu son prix

CIO

Plus besoin de voyager pour collectionner les distinctions. Récompensé le mois dernier par le Prix de la paix de Séoul, Thomas Bach a reçu lundi 26 octobre sa récompense, en mode virtuel, depuis la Maison olympique à Lausanne. Le président du CIO a participé à la cérémonie virtuellement depuis son bureau suisse, le prix ayant été  accepté en son nom par l’ancien secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, présent dans la capitale sud-coréenne. Selon un communiqué de l’instance olympique, La Fondation du Prix de la paix de Séoul a retenu non pas une seule, mais trois des principales contributions de Thomas Bach à un monde plus pacifique :

  • Sa contrition à la paix dans la péninsule coréenne et l’Asie du Nord-Est, les Jeux d’hiver de PyeongChang 2018 ayant non seulement servi de symbole olympique de paix, mais aussi de tremplin pour la paix.
  • Le président Thomas Bach n’a eu de cesse de soutenir les réfugiés à travers la création de l’équipe olympique des réfugiés et de l’Olympic Refuge Foundation. Il a contribué à la promotion des droits humains des réfugiés, en sensibilisant le monde à cette problématique et en changeant la manière dont le monde voit les réfugiés.
  • Enfin, le président Thomas Bach a conduit les réformes internes du CIO grâce à l’Agenda olympique 2020. Cette feuille de route a elle aussi contribué à favoriser la paix et la coopération entre les États.

La Fondation culturelle du Prix de la paix de Séoul décerne tous les deux ans, depuis 1990, sa distinction à un individu ou une organisation ayant contribué aux bienfaits pour l’humanité et à la paix mondiale. Elle est dotée de 200 000 dollars.