— Publié le 14 mai 2021

Succès total pour les tests pré-olympiques

Tokyo 2020

plongeon

Rassurant. Le comité d’organisation des Jeux de Tokyo a dressé un bilan très positif des quatre épreuves pré-olympiques qui se sont déroulées dans la capitale japonaise et à Sapporo au cours des dernières semaines : un match international de volley-ball – Tokyo Challenge 2021 – entre le Japon et la Chine, la Coupe du Monde de plongeon, le Festival du marathon d’Hokkaido, et enfin le meeting d’athlétisme de Tokyo, étape du Continental Tour de World Athletics. Pour chacun de ces test-events, les organisateurs avaient imposé des mesures sanitaires très strictes, comparables à celles qui seront mises en place pendant les Jeux : tests contre le COVID-19 à l’arrivée dans les aéroports, puis tests quotidiens tout au long du séjour, restrictions d’activité (limitation des déplacements aux hôtels, aux sites de compétition et d’entraînement), distanciation sociale… Plus de 700 athlètes, et environ 6 000 membres du personnel, ont participé aux quatre épreuves pré-olympiques. Bilan : pas un seul cas positif pendant les compétitions. Le seul résultat positif, un officiel d’une équipe étrangère de plongeon, a été détecté avant le début des épreuves, lors d’un test effectué à l’aéroport. Il a été transféré dans un établissement désigné par le bureau de quarantaine et placé en isolement. Sur les 700 athlètes ayant participé aux quatre test-events, 255 venaient de l’étranger : 28 Chinois pour le match de volley-ball, 212 plongeurs venus de 46 pays pour la Coupe du Monde, 6 marathoniens issus de 5 pays pour le semi-marathon de Sapporo, et enfin 9 athlètes originaires de 7 nations pour l’épreuve pré-olympique d’athlétisme.