— Publié le 29 janvier 2021

Shubenkov dément en bloc

Athlétisme

Sergey Shubenkov, le champion du monde du 110 m haies en 2015, n’a pas tardé à réagir à la révélation par les médias russes de son contrôle positif au furosémide, un diurétique considéré comme un produit masquant. Sans surprise, il a démenti en bloc les soupçons de dopage. Dans un message publié sur son compte Instagram, le Russe évoque une calomnie et parle d’une source inconnue. “Toutes les informations sur le fait que j’ai utilisé du furosémide et qu’il a été trouvé dans l’échantillon constituent une calomnie flagrante, inventée par une ”source” sans nom ! Cela n’est jamais arrivé ! Et les fils d’informations se sont précipités allègrement pour republier la farce, sans vérifier d’où elle venait », écrit Sergey Shubenkov. Malgré tout, l’athlète russe reconnaît avoir été contacté par l’Unité d’intégrité de l’athlétisme (AIU), mais pour un produit n’ayant rien à voir avec du furosémide. “Je ne peux pas divulguer les détails de cette lettre confidentielle pour des raisons juridiques”, précise-t-il. Sergey Shubenkov ajoute : “Tout au long de ma carrière, je n’ai jamais utilisé de procédés interdits pour me préparer, je n’ai jamais trompé personne. J’ai exprimé mon sentiment à l’égard des fraudeurs du dopage plus d’une fois, et cela n’a pas changé… Merci à tous ceux qui n’ont pas cru à ces ”nouvelles”. » Son nom ne figure pas sur la liste des sportifs suspendus mise en ligne sur le site Internet de l’AIU.