— Publié le 23 juin 2021

Shubenkov blanchi mais pas encore sélectionné

Athlétisme

Il était temps. A un mois de la cérémonie d’ouverture des Jeux de Tokyo, et un peu plus de 5 semaines du début des épreuves d’athlétisme, le Russe Sergueï Shubenkov peut rêver à un voyage au Japon. Il a été blanchi, mardi 22 juin, par l’Unité d’intégrité de l’athlétisme (AIU). Champion du monde du 110 m haies en 2015, il avait été contrôlé positif à l’acétazolamide, un diurétique considéré comme un agent masquant, en décembre 2020. Mais l’AIU avait fait le choix de ne pas prononcer de sanction à son encontre, même provisoire, préférant ouvrir une enquête avant d’en présenter les éléments à la commission de discipline de World Athletics. A l’évidence, les explications fournies par le Russe ont été convaincantes. « Mon fils de trois mois s’était vu prescrire un médicament de la liste des produits interdits par l’AMA, a plaidé Sergueï Shubenkov. Un enfant de cet âge ne peut pas avaler, donc nous avons dû préparer les pilules d’une certaine façon. Ce qui a laissé de minuscules traces de poudre du traitement dans ma cuisine, lesquelles ont engendré ce test positif.” Le Russe peut donc envisager une participation aux Jeux de Tokyo, mais il lui faudra être choisi parmi les 10 athlètes, pas un de plus, sélectionnés par la Fédération russe d’athlétisme (RusAF) pour figurer dans la délégation présentée aux Jeux de Tokyo par le comité national olympique. Mais à ce jour, il ne figure pas sur la liste établie par World Athletics des athlètes russes autorisés à concourir sous bannière neutre dans les compétitions internationales.