— Publié le 7 octobre 2020

Sebastian Coe en visite exceptionnelle

Tokyo 2020

Privilégié, Sebastian Coe ? A coup sûr. Et même un peu plus que cela. Les organisateurs des Jeux de Tokyo l’ont annoncé mardi 6 octobre : le président de World Athletics se rendra cette semaine au Japon. Il doit notamment visiter le stade olympique de Tokyo et s’offrir une inspection de la piste au cours de la matinée du jeudi 8 octobre. Le dirigeant britannique doit également rencontrer Yoshiro Mori, le président de Tokyo 2020. Selon le comité d’organisation, la visite du stade olympique ne doit pas durer plus d’une trentaine de minutes. Sebastian Coe sera accompagné par Jon Ridgeon, le directeur général de World Athletics, et Dalton John Odendaal, le directeur commercial. Par quel miracle le double champion olympique du 1 500 m (1980 et 1984) peut-il se rendre au Japon, alors que la Grande-Bretagne et Monaco (où est situé le siège de World Athletics) figurent sur la liste des 162 pays dont les ressortissants sont interdits d’entrée dans l’archipel ? Tout juste sait-on que sa visite à Tokyo a été rendue possible par des « circonstances exceptionnelles ». Un passe-droit dont le prochain bénéficiaire pourrait être Thomas Bach. Le président du CIO a exprimé récemment son souhait de se rendre au Japon avant la fin de l’année.