— Publié le 7 décembre 2021

Salt Lake City a échangé avec Thomas Bach

Jeux d'hiver

Salt Lake City a avancé un nouveau pion dans son projet de candidature aux Jeux d’hiver. Les représentants de la capitale de l’Utah, aux Etats-Unis, se sont entretenus lundi 6 décembre avec Thomas Bach. Crise sanitaire oblige, l’entretien s’est déroulé à distance, en visioconférence. Il était initialement prévu en présentiel, une délégation américaine devant faire le voyage vers Lausanne. L’échange entre les deux parties a duré plus de deux heures, mais Thomas Bach a assisté seulement aux trente premières minutes. Côté américain, les trois interlocuteurs étaient Catherine Raney Norman, la présidente du comité de candidature, Erin Mendenhall, la maire de Salt Lake City, et Fraser Bullock, le directeur général de la candidature. A en croire Catherine Raney Norman, l’échange a été “positif et productif“. Ils le sont toujours. “Il s’agit vraiment d’une nouvelle étape dans le processus de construction d’une éventuelle candidature“, a insisté Fraser Bullock. La réunion téléphonique sera suivie en février prochain de la visite d’une délégation de Salt Lake City à Pékin, pendant les Jeux d’hiver 2022. L’étape suivante devrait normalement voir les porteurs du projet américain se rendre à Lausanne, au printemps 2022, pour une série de rencontres au siège du CIO. Reste une question, toujours sans réponse : la capitale de l’Utah se portera-t-elle candidate aux Jeux d’hiver en 2030, ou attendra-t-elle l’édition 2034, afin de ne pas se retrouver en concurrence commerciale avec les Jeux de Los Angeles 2028 ? A ce stade du processus, les Américains n’ont pas encore officiellement décidé. L’échange avec le CIO, lundi 6 décembre, et les rencontres prévues à Pékin en février, puis à Lausanne au printemps, devraient apporter la réponse.

 

 

 

 

 

“Nous nous préparons donc à toute vitesse pour être prêts lorsque cette porte s’ouvrira, car nous ne savons jamais quand elle s’ouvrira et elle peut s’ouvrir à tout moment.”