— Publié le 16 septembre 2021

Salazar devra purger toute sa peine

Athlétisme

Pas de clémence pour Alberto Salazar. L’ancien marathonien américain devenu entraîneur devra purger la totalité de sa suspension de 4 ans pour “incitation” au dopage. Selon deux médias britanniques, la BBC et le Times, le Tribunal arbitral du sport (TAS) aurait rejeté son appel. Alberto Salazar avait été suspendu par l’agence américaine antidopage (USADA) en octobre 2019, au terme d’une enquête de quatre ans. Fondateur et entraîneur en chef de l’Oregon Project, un groupe d’entraînement de haut niveau basé dans le nord-ouest des États-Unis et financé par Nike, Salazar était notamment accusé de trafic de testostérone. Pendant sa longue carrière de coach à succès, il a entraîné le Britannique Mo Farah, quadruple champion olympique et sextuple champion du monde (5000 et 10 000 m).