— Publié le 23 avril 2018

Rivaux mais pas hostiles

JO

La bataille fait déjà rage entre les fédérations internationales pour décrocher le statut de “sport additionnel” aux Jeux de Paris 2024. A Bangkok, la semaine passée, plusieurs d’entre elles ont profité de l’édition 2018 de SportAccord pour activer leur campagne de lobbying. Mais la rivalité n’empêche pas la convivialité. Pour preuve cette photo (ci-dessous) prise au Centara Grand & Convention Centre de la capitale thaïlandaise, où sont réunis cinq présidents de fédérations internationales candidates à une place dans le programme des Jeux de Paris 2024 (de gauche à droite): l’Espagnol Antonio Espinos (karaté), l’Argentin Fernando Aguerre (surf), le Français Claude Azéma (sport de boules), l’Italien Riccardo Fraccari (baseball/softball), le Français Jacques Fontaine (squash). Deux autres présidents, l’Italien Marco Scolaris (escalade) et le Mexicain Jose Antonio Perez Priego (wakeboard/ski nautique), absents de la photo, ont choisi eux aussi de s’associer à cette symbolique initiative.