— Publié le 22 septembre 2021

Rio de Janeiro lorgne sur le Mondial des clubs

Football

La FIFA peut respirer : les candidatures commencent à émerger pour reprendre la Coupe du Monde des clubs 2021, dont le Japon a récemment renoncé à l’accueil pour des raisons sanitaires et financières. Le maire de Rio de Janeiro, Eduardo Paes, a assuré que sa ville était en discussion avec la FIFA pour accueillir le tournoi, prévu en fin d’année, du 9 au 19 décembre. “Nous sommes en train de travailler sur le sujet, explique-t-il dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. C’est le souhait de Rio. Je discute avec la CBF (Confédération brésilienne de football) et avec d’autres responsables pour voir ce que nous pouvons faire. Nous avons des relations, des contacts avec la FIFA. Ce n’est pas simple. Il semble qu’il y ait une préférence pour organiser la compétition en Asie. Cela doit avoir un rapport avec les sponsors privés. Je ne suis pas un expert en la matière, mais nous essayons de faire en sorte que notre projet se concrétise.” Selon un haut responsable de la mairie de Rio de Janeiro, les rencontres pourraient se disputer au Maracana et au stade olympique. La ville brésilienne a organisé la Coupe du Monde des clubs à une seule reprise depuis sa création, pour l’édition inaugurale en 2000. La semaine passée, le président de la Fédération sud-africaine de football, Danny Jordaan, a confié que son pays était intéressé et en avait déjà informé la FIFA. Les clubs d’Al-Ahly, Chelsea et Auckland City sont déjà qualifiés pour la Coupe du Monde des clubs, en qualité de champions d’Afrique, d’Europe et d’Océanie. La compétition réunira également les vainqueurs des tournois continentaux de clubs pour l’Asie, l’Amérique du Sud, l’Amérique du Nord, centrale et les Caraïbes, plus le champion en titre du pays hôte.