— Publié le 26 novembre 2021

Richard Pound nommé président fondateur

AMA

Une nouvelle ligne sur le CV de Richard “Dick” Pound. Le dirigeant canadien, doyen des membres du CIO (il en a été élu 1978), a été désigné par le Conseil de fondation de l’Agence mondiale antidopage président fondateur de l’AMA. La décision a été adoptée à l’unanimité, jeudi 25 novembre, lors d’une réunion en mode hybride organisée à Paris. “Cette fonction honorifique souligne en particulier le rôle que M. Pound a joué dans la création de l’AMA en 1999 et dans ses premières années d’existence en tant que premier président de l’Agence“, explique l’instance dans un communiqué. Richard Pound était présent à Paris pour accepter cet honneur. Witold Banka, l’actuel président de l’AMA, l’a rappelé devant le Conseil de fondation : “Même après avoir terminé son mandat de président en 2007, Dick est resté très impliqué au sein de l’AMA. Il a continué de siéger au Conseil de fondation, puis, en 2015, a présidé l’enquête qui a révélé les détails d’un système de dopage institutionnalisé dans l’athlétisme russe, ce qui a conduit à la déclaration de non-conformité au Code de l’Agence antidopage russe. Comme il a été membre du Conseil de 1999 à 2020, nous nous sommes demandé quelle serait la meilleure façon de marquer son incroyable contribution tout en pouvant encore bénéficier de son expertise et ses vastes connaissances. La fonction de président fondateur a été créée pour reconnaître la place unique que Dick occupe dans le monde de la lutte contre le dopage, et il s’agit d’une excellente façon de mettre en valeur son travail, qui a été essentiel au développement des efforts de l’AMA visant à protéger les sportifs et le sport propre partout dans le monde.” La fonction de président fondateur n’est assortie d’aucun droit de vote, mais Dick Pound sera invité aux événements importants de l’AMA, comme la Conférence mondiale sur le dopage dans le sport.