— Publié le 24 novembre 2021

Reprise des travaux à la piscine d’Aubervilliers

Paris 2024

jardins-ouvriers-des-vertus-aubervilliers-olivia-kouassi-jardins-ouvriers-des-vertus-aubervilliers
Fin du feuilleton ? La cour administrative d’appel de Paris a levé, mardi 23 novembre, la suspension du permis de construire de la piscine d’entraînement d’Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, prévue pour les Jeux de Paris 2024. Les travaux avaient été arrêtés en septembre dernier par la même juridiction, après une plainte de trois jardiniers et deux associations de défense de l’environnement. Ils avançaient que la future piscine allait provoquer la destruction de parcelles de jardins ouvriers, sur environ 4 000 m². “Le juge des référés a accédé à la demande de la commune d’Aubervilliers et levé les effets de la suspension qu’il avait ordonnée le 20 septembre, ainsi que l’injonction de mettre fin aux travaux concernés, a indiqué la cour administrative d’appel dans un communiqué. Les travaux du centre aquatique peuvent donc légalement reprendre, à ce stade de la procédure contentieuse.” La juridiction parisienne a considéré que la ville avait régularisé les points ayant conduit à suspendre le chantier : la légalité du permis de construire, des compensations en matière d’urbanisme (plantations d’arbres notamment), et la présence d’un restaurant au sein de cet équipement public, désormais transformé en “espace forme et bien-être”. La parenthèse est donc refermée pour la SOLIDEO, l’établissement public en charge de la livraison des ouvrages olympiques. Les travaux peuvent reprendre. Mais le dossier n’est pas encore totalement bouclé :  le contentieux doit être jugée au fond au mois de décembre.