— Publié le 7 mai 2015

Pékin soigne la qualité de l’air

JO 2022

Les Chinois en sont conscients, le niveau de pollution à Pékin et dans ses environs constitue l’une des faiblesses de la candidature de la capitale pour les Jeux d’hiver de 2022. Selon l’agence Xinhua, les autorités chinoises ont décidé d’interdire “jusqu’à nouvel ordre” les restaurants de Pékin d’organiser des barbecues en extérieur. Une décision très visible, certes, mais qui ne devrait pas avoir un effet très spectaculaire sur la qualité de l’air à Pékin, jugée préoccupante lors de la visite de la commission d’évaluation du CIO en mars dernier.