— Publié le 20 août 2013

Pas pressée, la FIFA

Football

A moins d’un an du Mondial de football, le Brésil ne compte toujours pas de laboratoire de contrôle antidopage accrédité par l’AMA. Une situation qui n’inquiète pas la FIFA. “Il est encore trop tôt pour chercher un plan B concret, suggère la Fédération internationale. Si l’année prochaine le laboratoire de Rio n’est pas encore accrédité, la FIFA pourra toujours trouver une autre option. » Les laboratoires ayant le label AMA ne sont pas nombreux en Amérique du Sud. Le plus proche est situé en Colombie, mais le Mexique et Cuba en possèdent également.