— Publié le 27 septembre 2022

Pas d’impôts pour les grands événements

France

L’information est révélée par le quotidien Les Echos : le gouvernement français souhaite prolonger l’exonération fiscale accordée aux grands événements sportifs. Avec une ambition claire : en attirer un nombre croissant dans les années à venir. Instauré en 2014, le “régime fiscal des grands événements sportifs” exonère les organisateurs de tout impôt, à l’exception de la TVA. Il s’appliquait à l’Euro de football en 2016. Il bénéficie également au Mondial de rugby 2023 (photo ci-dessus) et aux Jeux de Paris 2024. Ce régime dérogatoire ne concernait jusqu’à maintenant que les compétitions internationales attribuées à la France avant le 31 décembre 2017. Mais dans la loi de finances pour 2023, présentée lundi 26 septembre, il est prévu de pérenniser le dispositif. Il pourrait ainsi s’appliquer aux championnats du monde de cyclisme toutes disciplines, attribués la semaine passée par l’UCI à la Haute-Savoie. Il pourrait également donner un sérieux coup de pouce à la candidature de la France à l’Euro féminin de football en 2025.