— Publié le 12 août 2021

Pas d’exception pour les athlètes olympiques

Australie

Pas d’exception. Le gouvernement d’Australie-Méridionale l’a confirmé jeudi 12 août : il ne reviendra pas sur sa décision d’imposer à 16 athlètes olympiques revenant des Jeux de Tokyo via Sydney une quarantaine supplémentaire de 14 jours, malgré les démarches du comité olympique australien pour tenter d’alléger cette mesure. Le Premier ministre de l’état, Steven Marshall, a expliqué qu’il n’accorderait pas d’exemption aux athlètes. “C’est une décision difficile, mais nous devons prendre des décisions difficiles pour protéger l’Australie-Méridionale. C’est très, très dur, et nous compatissons pour ces athlètes, mais toute personne venant de Sydney est actuellement tenue de faire 14 jours de quarantaine.” Le Premier ministre a précisé malgré tout que la majorité des athlètes pourraient s’isoler chez eux plutôt que dans des hôtels de quarantaine. Seize athlètes, parmi les 56 membres de la délégation olympique résidant en Australie-Méridionale, sont passés par Sydney à leur retour de Tokyo. Selon les règles en vigueur, ils devront ajouter une deuxième quarantaine de 14 jours à la période d’isolement d’une même durée imposée par les autorités du pays à toute personne venant de l’étranger. Le directeur général du comité olympique australien, Matt Carroll, a expliqué avoir pourtant reçu l’assurance du Cabinet national, en charge des relations entre les états, qu’aucun athlète n’aurait à subir deux quarantaines. “Notre préoccupation depuis le début a été la santé mentale et physique des athlètes et nous avons respecté la période de quarantaine de 14 jours, a-t-il expliqué jeudi 12 août. Il nous est très difficile de comprendre pourquoi ces athlètes doivent subir cette période de quarantaine supplémentaire.”