— Published 19 May 2020

New York, Texas et Californie veulent reprendre


Les chose se compliquent dans le sport américain. Au moment où les ligues professionnelles incitent à la prudence en repoussant leur décision pour une éventuelle reprise du jeu, plusieurs états appellent ouvertement à accélérer le pas. Le gouverneur de New York, Andrew Cuomo (photo ci-dessus), a ainsi encouragé les franchises de son État à reprendre leur activité, même sans la présence de public dans les tribunes. “Hockey, basketball, baseball, football, peu importe qui peut rouvrir, mais nous sommes prêts à collaborer, a-t-il expliqué lundi 18 mai en conférence de presse. Je crois qu’il en va de l’intérêt des gens et de l’État de New York.” Le même jour, mais un peu plus tard, le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, lui a emboîté le pas en annonçant que le sport professionnel pourrait reprendre, à huis clos, au plus tôt lors de la première semaine du mois de juin. Le gouverneur du Texas, Greg Abbott, précisé de son côté dans un communiqué que certains sports professionnels pourraient reprendre à partir du 31 mai. Seul ennui, mais de taille : les ligues professionnelles se refusent pour l’instant à reprendre le cours ou le début de la saison. La NBA veut se donner du temps avant d’annoncer une date. Quant à la NFL, elle a repoussé au 29 mai une possible réouverture des centres d’entraînement.