— Publié le 28 décembre 2017

Moutko rend sa casquette

MONDIAL 2018

Vitali Moutko, le numéro 2 du gouvernement russe, a inventé un nouveau concept: la démission à étages. Lundi 25 décembre, il a annoncé au cours d’une conférence de presse sa démission de la présidence de la Fédération russe de football. Deux jours plus tard, il a présenté une deuxième démission, celle de président du comité d’organisation du Mondial de football 2018 en Russie. Dans les deux cas, l’ex ministre des Sports fait un pas en arrière, mais sans complètement renoncer aux responsabilités. Selon l’agence TASS, il abandonne son poste au comité d’organisation du Mondial à Alexei Sorokin, l’actuel directeur exécutif, mais en restant dans la place. “Alexei Sorokin sera en relation avec la FIFA, je coordonnerai le travail avec le gouvernement”, a-t-il expliqué à TASS. Vitali Moutko est sous le coup d’une suspension à vie par le CIO pour son rôle dans le scandale de dopage dans le sport russe.