— Publié le 19 avril 2021

Mobilisation pour sauver les jardins ouvriers

Paris 2024

La mobilisation se poursuit, en Seine-Saint-Denis, contre les travaux de construction des futurs sites olympiques. Près de 500 personnes ont manifesté, samedi 17 avril à Aubervilliers, pour défendre 18 parcelles des jardins ouvriers qui doivent disparaître au profit d’un centre aquatique des Jeux de Paris 2024. Les 2,5 hectares de cet espace vert situé à moins de 4 km au nord de Paris seront amputés de près de 4 000 m2, au cours des semaines à venir, pour la construction d’un centre d’entraînement pour les épreuves olympiques de natation, mais aussi pour la création d’un solarium et de plusieurs équipements de loisirs. Le rassemblement des opposants, rejoints par certains élus locaux, a débuté devant la mairie d’Aubervilliers, pour se conclure avec une chaîne humaine formée autour des jardins ouvriers.