— Publié le 29 novembre 2022

Mats Årjes dans la tourmente

Suède

Sale affaire. Le président du Comité olympique suédois (SOK), Mats Årjes (photo ci-dessus), a été contraint de renoncer provisoirement à son poste et abandonner ses activités de dirigeant sportif. Il est sous le coup d’une procédure judiciaire pour harcèlement sexuel. L’ancien skieur, candidat malheureux l’an passé à la présidence de la Fédération internationale de ski (FIS), est accusé d’avoir posé sa main sur la cuisse d’une femme, dans un train reliant Borlänge à Stockholm. Il aurait également tenu des propos ayant des  “connotations sexuelles“. Les faits remontent au mois de juin dernier. Membre du Conseil de la FIS, acteur majeur de la candidature suédoise pour les Jeux d’hiver en 2026, Mats Årjes nie les accusations. Il a déclaré au quotidien suédois Expressen : J’ai hâte que cela soit jugé et d’avoir vraiment l’occasion de présenter ce qui s’est réellement passé.” Le Comité olympique suédois a confirmé le retrait de son président, précisant que l’instance serait dirigée jusqu’à nouvel ordre par son vice-président, Anders Larsson.