— Publié le 24 septembre 2014

L’UMP en veut aux PPP

France

Les sénateurs UMP s’intéressent de près au football. Au moins certains d’entre eux. Ils soutiennent une proposition de loi visant notamment à supprimer les subventions de fonctionnement aux clubs de Ligue 1 ainsi que le recours aux partenariats public-privé (PPP) pour la construction de grands stades. Cette proposition, défendue par le sénateur UMP de l’Isère Michel Savin, est le fruit de quasiment un an de travaux de la mission commune d’information “sport professionnel et collectivités territoriales” qu’il a présidée. Le rapport de plus de 150 pages présenté par la mission souligne l’obsolescence des relations entre les collectivités territoriales et prône sa rénovation. Il émet 30 propositions qui prévoient notamment que les clubs recevant plus de 10 millions d’euros par an de droits de retransmission télévisée ne seraient plus éligibles aux subventions versées par les collectivités territoriales, ce qui exclue de fait les clubs de L1. Par ailleurs, il recommande d’interdire aux collectivités de recourir aux partenariats public-privé (PPP) pour financer une enceinte sportive utilisée majoritairement par un club professionnel.