— Publié le 19 septembre 2022

L’Ukraine ne veut pas d’un retour des Russes

Escrime

La perspective d’un retour des athlètes russes dans les compétitions internationales, évoquée la semaine passée par Susanne Lyons, la présidente du comité olympique américain (USOPC), fait déjà réagir le ministre ukrainien des Sports. Vadym Guttsait (photo ci-dessus), par ailleurs président de la Fédération ukrainienne d’escrime, a écrit une lettre très officielle à l’instance internationale de la discipline (FIE) pour exhorter son président par interim, Emmanuel Katsiadakis, et les membres de son bureau exécutif à maintenir la suspension des escrimeurs russes et biélorusses. “Malgré la peur, des escrimeurs et des entraîneurs tiennent des sessions d’entraînement, mais ils sont obligés d’aller dans des abris anti-bombes à cause des attaques constantes de l’artillerie de l’armée russe, écrit Vadym Guttsait dans son courrier à la FIE, dont FrancsJeux a eu connaissance. Un grand nombre d’installations sportives ont été détruites par les occupants russes, en particulier le club d’escrime “Unifekht” à Kharkiv et l’école de culture physique de Mykolaiv.” Le ministre ukrainien cite également le drame vécu par Olena Khomrova, championne olympique au sabre par équipes aux Jeux de Pékin 2008, dont le père a été tué par l’armée russe lors d’un tir de missile à Mykolaiv. “L’interdiction de la participation de tous les athlètes russes et biélorusses aux compétitions internationales aura un impact sur la société russe et biélorusse, écrit Vadym Guttsait. La Fédération ukrainienne d’escrime vous demande instamment d’empêcher le retour des athlètes russes et biélorusses dans les compétitions sportives internationales, même sous le drapeau neutre. Les représentants des pays agresseurs ne peuvent pas faire partie des sports olympiques justes et honnêtes pendant que la Russie continue cette guerre sanglante.”