— Publié le 11 mai 2022

Un lifting pour la Ligue des Champions

Football

L’affaire est pliée. Le comité exécutif de l’UEFA a bouclé mardi 10 mai à Vienne la réforme de la Ligue des Champions. A partir de la saison 2024-2025, la prestigieuse compétition européenne débutera par un mini-championnat de 8 journées avec 36 équipes. Cette nouvelle formule, destinée à augmenter les recettes des clubs en billetterie et des diffuseurs en publicité par un plus grand nombre de matchs (225 contre 125 aujourd’hui), remplacera l”actuel format avec 32 équipes et une phase de poules en six journées. Autre nouveauté : l’attribution de deux places additionnelles aux deux meilleures nations européennes sur la saison précédente, plus un troisième billet pour le cinquième pays à l’indice UEFA. Les huit premières équipes à l’issue de la phase initiale en mini-championnat se qualifieront pour les huitièmes de finale. Les équipes classées entre la 9ème et la 24ème place devront en passer par des barrages en matchs aller-retour. Mais le projet d’un Final Four rassemblant, en un même lieu, les demi-finales sur un seul match puis la finale a été abandonné. La Ligue Europa et la Ligue Europa Conférence seront également réformées, avec un format calqué sur celui de la Ligue des Champions. Commentaire du président de l’UEFA, le Slovène Aleksander Ceferin, cité dans un communiqué : “Nous sommes convaincus que la formule choisie est harmonieuse, qu’elle améliorera l’équilibre des compétitions et assurera des recettes solides qui puissent être redistribuées, tout en augmentant l’attrait et la popularité de nos compétitions interclubs“.