— Publié le 23 mai 2013

L’UEFA serre la vis

Dopage

L’UEFA semble enfin décidée à saisir à bras le corps le problème du dopage dans le football. Elle vient de décider d’étendre l’utilisation des tests sanguins à partir de la saison prochaine. “Nous voulons faire tout notre possible pour montrer que nous voulons un sport propre”, assure Gianni Infantino, le Secrétaire général de l’institution. De bonnes expériences ont été menées en 2008 et 2012 (lors des Euros) avec les tests sanguins. Nous pensions que c’était le bon moment. Des experts médicaux décideront du nombre de tests sanguins à mener et des compétitions concernées. L’UEFA utilise jusqu’à présent des tests d’urine, jugés insuffisamment efficaces par de nombreux commentateurs et spécialistes. L’UEFA va également lancer une étude sur 900 échantillons prélevés sur des footballeurs depuis 2008, à la recherche de l’usage de stéroïdes. Ces tests seront anonymes et ne conduiront pas à des sanctions.