— Publié le 29 septembre 2021

L’UEFA et la CONMEBOL court-circuitent la FIFA

Football

Le bras de fer s’intensifie dans le monde du football entre la FIFA et ses confédérations continentales. Deux d’entre elles, l’UEFA pour l’Europe et la CONMEBOL pour l’Amérique du Sud, ont annoncé la création prochaine d’une nouvelle compétition, un match entre le vainqueur de l’Euro et celui de la Copa America. Il se déroulera tous les quatre ans. Sa première édition verra l’Italie affronter l’Argentine. L’idée est portée par Aleksandr Ceferin, le président de l’UEFA, et Alejandro Dominguez, son homologue de la CONMEBOL. Les deux hommes assurent travailler sur le projet depuis plusieurs années. Mais il n’échappera à personne que son annonce intervient au moment où la FIFA tente d’imposer son idée d’une Coupe du Monde tous les deux ans. Les deux instance continentales ont publié un communiqué commun, où elles expliquent avoir décidé d’étendre leur coopération. Elles court-circuitent ainsi la FIFA sur son propre terrain, les rencontres internationales entre pays n’appartenant pas à un même continent. Selon leur communiqué, cette première rencontre entre le champion d’Europe et le vainqueur de la Copa America se déroulera au moins de juin 2022, dans un lieu encore à choisir. Mais leur communiqué va plus loin : il précise qu’un accord a été conclu entre l’UEFA et la CONMEBOL pour trois éditions de ce match de prestige, et il annonce l’ouverture prochaine d’un bureau commun à Londres. “Avec cet accord, la CONMEBOL et l’UEFA expriment leur engagement envers le développement du football au-delà de leurs zones géographiques, comme un pont qui unit les personnes, les pays, les continents et les cultures, détaille le communiqué. Le conseil de la CONMEBOL et le comité exécutif de l’UEFA ont également exprimé leur forte volonté de continuer à collaborer sur d’autres sujets d’intérêt mutuel à l’avenir.