— Publié le 27 mai 2022

L’Occitanie avance groupée

Paris 2024

La démarche est originale. Trois villes de la région Occitanie, Sète, Montpellier et Millau, ont décidé d’unir leurs forces pour accueillir des délégations et équipes étrangères avant les Jeux de Paris 2024. Les élus des trois territoires ont profité de l’Urban Sports Summit, organisé cette semaine en marge du FISE de Montpellier (Festival international des sports extrêmes), pour présenter leur initiative (photo ci-dessus). Sète, Montpellier et Millau avaient déjà obtenu ensemble, dès l’année 2020, le label “Terre de Jeux 2024”, puis intégré le catalogue des Centres de préparation aux Jeux (CPJ). Les trois villes du sud-est de la France poursuivent leur démarche en proposant aux comités nationaux olympiques une offre d’équipements sportifs large et diversifiée, entre mer, nature et milieu urbain. Au total, elle recense 26 CPJ, dans des disciplines comme l’athlétisme, la voile, le breaking, la natation, le beach-volley ou encore le BMX. Millau se positionne sur les sports de pleine nature, Sète joue la carte des disciplines maritimes, Montpellier complète la proposition avec ses équipements de haut niveau en athlétisme, rugby, football, natation et BMX. A un peu moins de 800 jours des Jeux de Paris, le trio occitan a déjà enregistré une première prise : l’Afrique du Sud. Michaël Delafosse, le maire de Montpellier, a annoncé cette semaine qu’un accord était sur le point d’être finalisé avec le comité olympique sud-africain. Il concerne environ 150 athlètes dans une dizaine de disciplines.