— Publié le 27 juillet 2021

L’insolite : un poing levé pour une première

Tokyo 2020

A 18 ans, Luciana Alvarado ne semblait pas destinée à se faire remarquer aux Jeux de Tokyo. Certes, la représentante du Costa Rica est la première athlète de son pays à participer aux épreuves olympiques de gymnastique. Mais sa prestation ne lui a pas permis d’accéder à la finale du concours général. Il n’empêche, la jeune athlète a créé l’événement en posant un genou au sol et en levant un poing vers le ciel à la fin de son exercice au sol. Interrogée sur la raison de son geste, Luciana Alvarado a expliqué à Associated Press qu’elle voulait exprimer son soutien au mouvement Black Lives Matter. “Nous sommes tous pareils. Nous sommes tous beaux et étonnants“, a-t-elle suggéré en zone mixte. Luciana Alvarado n’est pas la première athlète à exprimer une opinion d’ordre politique, raciale ou religieuse depuis le début des Jeux de Tokyo. Les joueuses de plusieurs équipes de football (Etats-Unis, Grande-Bretagne, Chili, Suède, Nouvelle-Zélande) ont posé un genou à terre, sur le terrain, avant le début de leurs rencontres. Mais la gymnaste costaricienne est sans doute la plus inattendue.