— Publié le 24 juillet 2021

L’insolite : l’Empereur a cherché le bon mot

Tokyo 2020

Même lignée mais choix des mots différent. Selon les historiens de l’olympisme, l’Empereur du Japon, Naruhito, s’est servi d’un vocabulaire différent que son grand-père pour déclarer ouverts les Jeux de Tokyo. En 1964, l’Empereur Showa avait utilisé le mot japonais signifiant “célébrer” pendant son bref discours à l’ouverture des premiers Jeux de Tokyo. Vendredi 23 juillet, son petit-fils a fait un choix différent, dicté par la crise sanitaire et par le contexte très particulier des Jeux de Tokyo.Il a utilisé un mot japonais plus neutre, proche du verbe “commémorer“. Selon certaines sources citées par la NHK, l’Empereur Naruhito aurait estimé que “commémorer” était plus adapté que “célébrer” au moment où son pays reste très fortement frappé par la pandémie de COVID-19. La Charte olympique précise que les Jeux doivent être proclamés ouverts par le chef d’État du pays-hôte.