— Publié le 26 juillet 2021

L’insolite : la médaille reste, le drapeau change

Tokyo 2020

A 58 ans, le tireur koweitien Abdullah Al-Rashidi dispute à Tokyo ses septièmes Jeux olympiques. Lundi 26 juillet, il a décroché la médaille de bronze de l’épreuve du skeet, derrière l’Américain Vincent Hancock et le Danois Jesper Hansen. Sa deuxième médaille du même métal, après celle remportée cinq ans plus tôt aux Jeux de Rio 2016. Mais, cette fois, Abdullah Al-Rashidi a pu se couvrir du drapeau koweitien, qu’il avait enfoui dans son survêtement avant la compétition. Il a même enfreint le protocole olympique en le sortant de sa poche avant la cérémonie de remise des médailles. Aux Jeux de Rio, sa médaille de bronze avait été accompagnée du drapeau olympique, le koweïtien étant alors suspendu par le CIO pour interférence du pouvoir politique dans les affaires du comité national olympique. “Je n’avais pas apprécié, a expliqué le tireur en conférence de presse. Je voulais voir mon drapeau, celui du Koweit, pas le drapeau olympique.”