— Publié le 7 août 2021

L’insolite : Eddy Alvarez, été comme hiver

Tokyo 2020

Il avait déjà marqué l’histoire, vendredi 23 juillet, en étant le premier joueur de baseball désigné porte-drapeau (avec la basketteuse Sue Bird) de la délégation américaine à la cérémonie d’ouverture. Eddy Alvarez a récidivé ce samedi 7 août, mais cette fois par une performance sportive. Finaliste du tournoi olympique de baseball avec l’équipe américaine face au Japon, le natif de Miami est devenu à Tokyo le septième athlète de l’histoire à être médaillé en hiver et en été. Il avait connu pour la première fois l’ivresse du podium aux Jeux d’hiver de Sotchi en 2014, où il avait décroché l’argent en patinage de vitesse (5 000 m). Avant lui, seulement deux Américains ont réussi pareille prouesse : Eddie Egan (boxe en 1920, bob à quatre en 1932) et Lauryn Williams (100 m en 2004,  4×100 en 2012, bob à deux en 2014).