— Publié le 22 juillet 2021

L’insolite (2) : Les vagues perdues de Fernando Aguerre

Tokyo 2020

Fernando Aguerre, le président de la Fédération internationale de surf (ISA), connu dans le mouvement sportif pour ses noeuds papillon et ses chemises à fleurs, a passé le plus clair de la journée de jeudi 22 juillet sur la plage de Tsurigasaki pour assister les pieds dans le sable aux entraînements des surfeurs. Le dirigeant argentin, principal artisan de l’entrée du surf dans le programme olympique comme sport additionnel, a livré cet étrange commentaire : “J’ai passé environ 12 000 heures de ma vie pour concrétiser ce projet. Sachant qu’un pratiquant surfe en moyenne sept vagues par heure, cela fait donc un total de 84 000 vagues que je n’ai pas surfées pour parvenir à imposer notre sport aux Jeux olympiques.” Le surf figure également au programme des Jeux de Paris 2024, toujours comme sport additionnel.