— Publié le 1 août 2021

Lilly King relance la polémique

Tokyo 2020

Les langues se délient dans l’équipe américaine de natation. Après le spécialiste du dos Ryan Murphy, la brasseuse Lilly King a critiqué à son tour la présence des nageurs russes aux Jeux de Tokyo. “Il y a beaucoup de gens qui ne devraient pas être là“, a-t-elle suggéré dimanche 1er août face aux médias, après la dernière session des compétitions olympiques. L’avant-veille, Ryan Murphy avait déclaré aux journalistes que la finale du 200 m dos, remportée par le Russe Evgeny Rylov, n’était sans doute pas “propre“. L’Américain était ensuite revenu sur ses propos, assurant qu’il n’avait pas voulu viser son vainqueur russe. Lilly King, créditée de deux médailles aux Jeux de Tokyo (argent et bronze), n’a pas vraiment nuancé ses attaques contre la Russie, suspendue pour deux ans mais présente aux Jeux de Tokyo sous le nom et les couleurs de son comité olympique (ROC). “Je ne participais pas à une épreuve où un pays interdit était représenté, pays qui s’est fait taper sur les doigts mais en profite pour redorer son blason, a confié l’Américaine. Je n’ai donc pas été personnellement affectée. Mais Ryan (Murphy), lui, l’a été”. Avec 41 médailles, dont 11 en or, l’équipe du comité olympique de la Russie occupe actuellement le 5ème rang du classement des médailles.