— Publié le 16 septembre 2021

L’ex ministre des Sports coupable de détournement

Kenya

Coupable. Telle est la sentence prononcée mercredi 15 février par la justice kényane à l’encontre de l’ancien ministre des Sports du pays, Hassan Wario (photo ci-dessus). Coupable de corruption et d’abus de pouvoir dans un scandale  de détournement de plus de 800 000 dollars destinés à l’équipe olympique pour les Jeux de Rio en 2016. Hassan Wario et l’ancien responsable du comité olympique kényan, Stephen Soi, qui faisait office de chef de mission, ont bien pioché dans la caisse. Ils ont détourné une partie de l’argent alloué par les autorités pour payer les vols et l’hébergement de la délégation du Kenya aux Jeux de Rio de Janeiro. Leur peine sera décidée ce jeudi 16 septembre. En attendant, les deux hommes restent en détention. En revanche, les quatre autres prévenus, l’ancien secrétaire général du comité national olympique, Francis Paul, et trois autres fonctionnaires du ministère des Sports, ont tous été acquittés. Hassan Wario, ministre des Sports entre 2013 et 2018, est le plus haut responsable du gouvernement à être condamné pour corruption dans le cadre du scandale olympique. Il était l’ambassadeur du Kenya en Autriche lorsqu’il a été arrêté et inculpé.