— Publié le 10 février 2021

Les volontaires se retirent par centaines

Tokyo 2020

L’affaire Yoshiro Mori n’affecte pas seulement l’image des Jeux de Tokyo. Elle pourrait aussi perturber son organisation. La presse japonaise rapporte que le comité organisateur et le gouvernement métropolitain ont enregistré, depuis la semaine dernière, le renoncement de près de 400 futurs volontaires. Ils justifient leur retrait par leur refus de cautionner les propos sexistes du président de Tokyo 2020. De plus, deux Japonaises ont décidé, pour les mêmes raisons, de renoncer à participer comme relayeuses au parcours de la flamme olympique. Enfin, le centre d’appels du comité organisateur a enregistré environ 350 appels de contestation des déclarations de Yoshiro Mori au cours des derniers jours. Dans le même temps, les organisateurs ont reçu plus de 4 000 emails dénonçant le sexisme de l’ancien Premier ministre.