— Publié le 31 juillet 2020

Les volontaires se disent inquiets

Tokyo 2020

Nouvel obstacle en vue sur la route tortueuse des Jeux de Tokyo. Selon une enquête menée par le comité d’organisation, plus de 60 % des volontaires déjà recrutés pour l’événement olympique et paralympique se déclarent inquiets ou anxieux quant à l’impact de la pandémie de coronavirus l’an prochain sur les Jeux. A ce stade de la préparation, environ 80 000 personnes ont été sélectionnées par les organisateurs pour participer aux Jeux de Tokyo comme volontaires. Pas moins de 26 000 d’entre elles ont répondu à l’enquête. Interrogés sur les raisons de leur inquiétude quant à la bonne tenue de l’événement, 66,8 % des sondés ont répondu en citant la pandémie de COVID-19 et ses conséquences sur le format des Jeux. Trente-quatre pour cent ont confié qu’ils n’avaient pas eu le temps et la possibilité de connaître la nature de leur rôle, la formation des volontaires ayant été reportée par les organisateurs. Elle devait débuter au printemps dernier. Beaucoup s’interrogent également sur les risques d’infection ou sur la tenue effective des Jeux de Tokyo. Le comité d’organisation a entamé jeudi 30 juillet un patient travail de recensement des volontaires sélectionnés, afin de connaître leurs intentions pour les Jeux en 2021. La formation des bénévoles devrait débuter en avril prochain.