— Publié le 8 août 2022

Les Sri-Lankais s’échappent en douce

Jeux du Commonwealth

Les Cubains ne sont pas les seuls à profiter des compétitions internationales pour faire défection. Pas moins de dix membres de la délégation sri-lankaise aux Jeux du Commonwealth 2022 à Birmingham ont quitté le reste du groupe sans intention de rentrer au pays. Neuf athlètes et un entraîneur ont faussé compagnie à leur équipe après la fin de leurs épreuves. Trois d’entre eux, la judoka Chamila Dilani, son entraîneur Asela de Silva, et la lutteuse Shanith Chathuranga, avaient fait défection pendant la première semaine des Jeux. Ils ont été localisés par la police, mais sans encourir la moindre sanction des autorités britanniques. Ils n’ont en effet violé aucune loi et sont en possession d’un visa de six mois. Les sept autres se sont éclipsés la semaine passée. Ils n’ont pas encore été retrouvés. “Nous pensons qu’ils souhaitent rester au Royaume-Uni, peut-être pour y trouver un emploi“, a confié à l’AFP un responsable de la délégation sri-lankaise, sous couvert d’anonymat. Les officiels sri-lankais s’étaient préparés à un tel scénario dès leur arrivée à Birmingham. Ils avaient conservé les passeports des 160 membres de la délégation, afin d’éviter toute défection. Mais la précaution n’a pas été suffisante. Les Jeux du Commonwealth se terminent ce lundi 8 août à Birmingham (Grande-Bretagne).