— Publié le 24 septembre 2020

Les salles referment leurs portes

France

Marche arrière toute. Le ministre français de la Santé, Olivier Véran, a annoncé mercredi 23 septembre une nouvelle série de mesures destinées à lutter contre la propagation du COVID-19. Elles ne sont guère favorables à l’activité sportive. Dans les zones d’alerte rouge, les salles de sport et les gymnases devront refermer leurs portes. Les villes concernées sont Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Montpellier, Nice, Paris et sa petite couronne, Rennes, Rouen, Saint-Etienne, Toulouse. Dans ces zones dites rouges, la jauge de 5 000 personnes autorisées dans les enceintes sportives est ramenée à seulement 1 000 personnes. Ces mesures prendront effet samedi 26 septembre, pour une durée minimale de 15 jours. Elles concernent directement le tournoi de tennis de Roland-Garros, qui doit normalement débuter dimanche 27 septembre. Ses organisateurs espéraient accueillir 5 000 spectateurs par jour. Ils risquent de devoir revoir leurs plans à la baisse, voire envisager un huis clos, la limite de 1 000 personnes étant quasiment atteinte avec les joueurs, l’encadrement, les arbitres, officiels et journalistes. La décision finale sera connue dans les 48 heures, au terme d’une réunion entre les organisateurs et le préfet de Paris. A Aix-Marseille et en Guadeloupe, où le niveau d’alerte sanitaire est le plus élevé, les restrictions sont encore renforcées. Pour la seule journée du mardi 22 septembre, la France a enregistré 10 008 cas de COVID-19 en 24 heures.