— Publié le 24 octobre 2022

Les Russes ne verront pas la neige

Ski

La saison de Coupe du Monde de ski alpin a débuté dimanche 23 octobre à Sölden (Autriche) sans les athlètes russes et biélorusses. Et elle devrait se poursuivre sans eux. Le Conseil de la Fédération internationale de ski (FIS) a annoncé sa décision de maintenir la suspension des skieurs des deux pays engagés dans le conflit en Ukraine. La sanction s’appliquera à toutes les compétitions estampillées FIS pour la saison 2022/2023. “Le Conseil a décidé, pour maintenir l’intégrité des compétitions de la FIS et pour la sécurité de tous les participants, dans la droite ligne des recommandations du CIO, de rester sur sa politique ne permettant pas aux équipes russes et biélorusses de participer aux compétitions de la FIS“, explique l’instance dans un communiqué. Les Russes et Biélorusses étaient déjà interdits de compétition en biathlon, un sport où ils pèsent d’un poids nettement plus important qu’en ski alpin. Leur exclusion des épreuves de la Coupe du Monde de ski de fond s’annonce en revanche nettement plus déterminante pour la hiérarchie mondiale, notamment sur le circuit féminin.