— Publié le 27 juillet 2021

Les réfugiés sans leur chef de mission

Tokyo 2020

L’équipe olympique des réfugiés est au complet aux Jeux de Tokyo. Elle l’était même dès la cérémonie d’ouverture, où les 29 athlètes sélectionnés par le CIO ont défilé lors de la parade des délégations. Mais leur chef de mission, la Kenyane Tegla Loroupe, n’a toujours pas pu se rendre au Japon. L’ancienne marathonienne est bloquée à Doha, au Qatar, où une partie de l’équipe a effectué son stage terminal avant de rejoindre Tokyo. Elle a été testée positive au COVID-19 pendant ce regroupement et demeure toujours en isolement. James MacLeod, le responsable de la Solidarité olympique, a expliqué mardi 27 juillet que Tegla Loroupe “se portait bien“, mais qu’elle n’était pas encore prête à se rendre aux Jeux de Tokyo. “Nous allons discuter avec elle, dans les jours à venir, des prochaines étapes“, a-t-il reconnu. L’équipe des réfugiés devra donc sans doute se passer d’un chef de mission jusqu’à la fin de la semaine.