— Publié le 2 septembre 2021

Les records sont à la baisse

Tokyo 2020

Les apparences semblent trompeuses. Après plus des deux tiers de la compétition, les Jeux paralympiques de Tokyo se révèlent assez peu riches en records du monde. Questionné sur les raisons de l’avalanche de très bonnes performances depuis le début des Jeux, notamment en athlétisme et en natation, l’IPC a fait ses comptes. Au soir du mardi 31 août, 113 records du monde avaient été battus à Tokyo. Costaud. Mais leur nombre avait atteint 300 aux Jeux de Sydney en 2000, puis 304 à Athènes en 2004, 279 à Pékin 2008, 251 à Londres 2012 et 250 à Rio 2016. Selon les prévisions, Tokyo 2020 devrait confirmer la tendance, avec une projection d’environ 200 records du monde battus d’ici la fin de la semaine. “Les chiffres sont en baisse, mais ils sont encore beaucoup plus élevés que ce que l’on pourrait attendre des Jeux olympiques, a expliqué Craig Spence, le porte-parole de l’IPC. La raison est que nous sommes encore un événement très jeune. Les premiers Jeux paralympiques n’ont eu lieu qu’en 1960, et c’est probablement au cours des 10 à 15 dernières années que de nombreuses grandes nations ont mis en place des programmes pour permettre à leurs athlètes de s’entraîner à plein temps comme des sportifs de haut niveau. Nous vivons en ce moment une phase de transition au cours de laquelle de nombreux records du monde sont battus, mais cela finira par plafonner. Je pense que dans 20 ou 30 ans, vous ne verrez plus qu’un petit nombre de records du monde battus aux Jeux paralympiques.