— Publié le 16 juillet 2021

Les opposants ne mollissent pas

Tokyo 2020

tokyo

A une semaine de l’ouverture des Jeux de Tokyo, la mobilisation des opposants à l’organisation de l’événement olympique ne montre pas de signe de faiblesse. En tête de cortège, l’avocat japonais Utsunomiya Kenji. Cet ancien responsable de la Fédération japonaise des associations du barreau avait lancé en mai dernier une pétition en ligne demandant l’annulation des Jeux de Tokyo. Il a tenu une conférence de presse, jeudi 15 juillet, pour expliquer que son initiative avait recueilli plus de 450 000 signatures. Plus tôt dans la journée, Utsunomiya Kenji a remis un document recensant la totalité des signatures au gouvernement métropolitain de Tokyo. Une autre pétition, lancée au Japon avec le même objectif d’obtenir l’annulation des Jeux de Tokyo, a rassemblé plus de 100 000 signatures.