— Publié le 25 mars 2021

Les Norvégiens militent pour les droits de l’homme

Football

Le geste est rarissime dans l’univers du football professionnel. Les joueurs norvégiens ont dénoncé les conditions de travail des ouvriers sur les chantiers des stades du Mondial 2022 au Qatar, mercredi 25 mars, avant leur rencontre de qualification face à Gibraltar. Erling Haaland (photo ci-dessus) et ses coéquipiers de l’équipe nationale sont entrés sur la pelouse habillés d’un t-shirt blanc portant l’inscription « Droits humains, sur et en dehors du terrain ». Ils l’ont conservé jusqu’au moment des hymnes avant le début de la rencontre. La veille, le sélectionneur de la Norvège, Staale Solbakken, avait annoncé la démarche des joueurs en expliquant que son objectif était de « faire pression sur la FIFA pour qu’elle soit encore plus directe, encore plus ferme à l’égard des autorités au Qatar, qu’elle leur impose des exigences plus strictes ». Le capitaine de la sélection, Martin Odegaard a confié de son côté que “de très nombreux joueurs s’intéressent à cela, s’en soucient et souhaitent faire quelque chose pour tenter de contribuer d’une bonne manière”. Plus tôt dans la saison, plusieurs clubs norvégiens se sont prononcés en faveur d’un boycott du Mondial 2022 au Qatar.