— Publié le 2 décembre 2022

Les Nations Unies confortent le CIO

CIO

Le CIO l’annonce dans un communiqué : l’Assemblée générale des Nations Unies, réunie à New York, a adopté la nouvelle résolution reconnaissant que les grandes manifestations sportives internationales “doivent être organisées dans un esprit de paix” et “qu’il convient de respecter le caractère unificateur et conciliateur de ces manifestations“. Une adoption qui intervient au moment où la question de la neutralité du CIO, et par extension du mouvement olympique, fait débat depuis la “recommandation” de la commission exécutive de bannir les athlètes russes et biélorusses des compétitions internationales en raison du conflit en Ukraine. Thomas Bach l’explique dans le communiqué de l’instance : “En adoptant cette résolution, l’Assemblée générale des Nations Unies soutient également la mission primordiale des Jeux Olympiques et Paralympiques, à savoir être une force unificatrice rassemblant le monde entier dans une compétition pacifique, libre de toute discrimination. Le CIO est très heureux que cette résolution mette en avant le fait que les grandes manifestations sportives internationales doivent être organisées dans un esprit de paix, libres de toute forme de discrimination, et qu’il convient de respecter le caractère unificateur et conciliateur de ces manifestations. Nous ne pouvons accomplir cette mission unificatrice que si les Jeux Olympiques et Paralympiques transcendent les différences politiques, culturelles et autres. Cela n’est possible qu’à la condition que les Jeux Olympiques soient neutres sur le plan politique et qu’ils ne deviennent pas un instrument au service d’objectifs politiques.” La résolution a été adoptée par consensus lors de la 77e session de l’Assemblée générale des Nations Unies. Un consensus auquel la Russie et l’Ukraine ont adhéré.