— Publié le 12 novembre 2021

Les Mondiaux féminins reculent de trois cases

Boxe

Nouveau bouleversement dans le calendrier international de la boxe. L’instance de la discipline, l’AIBA, annonce avoir été contrainte de reporter les championnats du monde féminins de trois mois. Initialement prévus en décembre 2021 en Turquie, ils se tiendront en mars 2022, toujours dans le même pays. En cause, les restrictions imposées par la pandémie de coronavirus. “Les commentaires reçus de nombreux pays laissent entendre qu’un trop grand nombre de fédérations nationales sont confrontées à des situations difficiles et à des restrictions dans leur pays“, explique l’AIBA dans un communiqué. Les Mondiaux féminins n’ont pas eu de pays-hôte tout au long de l’année 2021, avant une candidature de la Turquie pour les organiser du 6 au 19 décembre 2021. La dernière édition du rendez-vous mondial de la boxe féminine remonte à l’année 2019.