— Publié le 9 septembre 2020

Les ligues professionnelles en appellent au gouvernement

Japon

Au Japon, les ligues professionnelles de sports collectifs passent à l’offensive. Les dirigeants du baseball et du football se sont associés dans une démarche commune pour demander au gouvernement d’assouplir la limite de 5 000 spectateurs dans les stades. Ils ont expliqué mardi 8 septembre, à l’occasion d’une conférence de presse, souhaiter pouvoir accueillir jusqu’à 20 000 personnes par rencontre, ou selon les cas un maximum de 50 % de la capacité du stade. Selon le président de la ligue de football, la J-League, les clubs seraient prêts à relever la jauge des spectateurs dès ce mois de septembre, aussitôt que le gouvernement donnera son feu vert. Elle est fixée depuis le 10 juillet à 5 000 personnes, ou 50 % de la capacité de l’enceinte, selon le nombre le plus faible. Le gouvernement japonais avait initialement prévu d’assouplir la limite de 5 000 personnes à partir du 1er août, mais il a été contraint de reporter cette mesure à plusieurs reprises, en raison de la hausse du nombre de cas de COVID-19 enregistrés dans l’archipel.  Selon certaines sources, les autorités pourraient accepter une augmentation du nombre de personnes dans les stades à partir du 19 septembre, dans le cadre de son plan de relance de l’économie nationale.