— Publié le 7 août 2021

Les Jeux ont crevé l’écran

Tokyo 2020

Le CIO n’a pas attendu la fin officielle des Jeux de Tokyo pour en célébrer le succès. Thomas Bach l’a fait dès vendredi 6 août en conférence de presse, assurant que l’événement avait dépassé ses espérances. Yiannis Exarchos, le directeur exécutif d’OBS (Olympic Broadcasting Services), la branche audiovisuelle du CIO, lui a emboîté le pas ce samedi à l’occasion du dernier point presse quotidien de l’instance olympique et du comité d’organisation. Chiffres à l’appui, il a expliqué que les Jeux de Tokyo avaient battu tous les records en termes de couverture médiatique et de suivi sur les plateformes digitales. “À la fin de la cérémonie de clôture, nous aurons diffusé 9 500 heures de contenu produit pendant les deux semaines, soit plus d’heures qu’il n’y en a en une année complète. Il est intéressant de noter qu’une grande partie du contenu que nous produisons maintenant n’est pas destinée uniquement à la télévision traditionnelle, mais à une consommation numérique, le streaming. Au soir de la cérémonie de clôture, les internautes auront probablement téléchargé depuis les plateformes officielles 70 000 éléments différents produits pendant les Jeux de Tokyo.” Même spectaculaire bond en avant pour la fréquentation des sites Internet. Toujours selon Yannis Exarchos, le site du CIO, Olympics.com, aura été visité par 175 millions d’internautes au terme des Jeux. “C’était un objectif que nous pensions atteindre à la fin des Jeux paralympiques, a reconnu le patron d’OBS. Et il avait été établi avant la décision du report. Parmi ces visiteurs, 70 % avouent moins de 30 ans.”