— Publié le 28 mars 2022

Les Jeux mondiaux universitaires épargnés par la pandémie

FISU

L’information est révélée par le site AroundtheRings : la prochaine édition des Jeux mondiaux universitaires, prévue du 26 juin au 7 juillet à Chengdu, en Chine, n’est pas menacée par la hausse des cas de COVID-19 dans le pays. La Chine a très récemment annoncé le report ou l’annulation de plusieurs rendez-vous sportifs en raison de la vague de cas d’Omicron, dont le marathon de Yangling le 10 avril, et surtout les championnats du monde d’haltérophilie en novembre. Mais les Jeux mondiaux universitaires sont maintenus. Jing Zhao, la directrice du comité d’organisation, a assuré dans un courriel envoyé à AroundtheRings que l’événement multisport était “garanti“, mais que les mesures sanitaires seraient comparables à celles mises en place pour les Jeux d’hiver de Pékin 2022. Les Jeux mondiaux universitaires de Chengdu devraient donc se dérouler en circuit fermé, avec un test PCR quotidien pour tous les accrédités. La ville de Chengdu est située dans la province du Sichuan, une région jusque-là peu affectée par la pandémie. Selon la FISU, plus de 6 000 athlètes venus de 90 pays sont attendus en Chine. La Russie et la Biélorussie sont bannies de l’événement, comme de toutes les autres compétitions estampillées FISU en 2022.